Quels outils pour le jardin potager ?

Comme pour tout autre jardin, la création d’un jardin potager nécessite l’utilisation de certains outils. Il s’agit d’équipements de qualité permettant au jardinier de réussir son travail. En effet, le jardin potager est constitué de cultures vivrières ou potagères.

Ainsi, l’aménagement du sol, les semis, les plantations et l’entretien des cultures, toutes ces opérations requièrent l’utilisation de matériels adaptés. Il existe à cet effet des outils particulièrement adaptés au jardin potager. Cet article en présente justement dix bons exemples.

Le râteau

Le râteau est un outil très pratique pour la création d’un jardin potager. On l’utilise pour rassembler les herbes coupées, les feuilles mortes et les brindilles avant de commencer le ramassage. C’est un outil de jardinage très efficace pour niveler (normaliser la surface) du sol fraîchement bêché et retourné. Cela permet de briser les mottes de terre.

Il est quand même commode d’enlever les grands galets et de marquer les rainures. Généralement, le râteau est employé pour fermer les sillons de terre et pour comprimer le sol après la plantation. Il peut être également utilisé pour niveler le sol fraîchement creusé avant de procéder aux plantations.

La bêche

La bête est un important outil pour le jardin potager. Il est utile pour creuser des trous de plantation et pour préparer le sol. Il est également utile pour le retournement ainsi que pour l’adoucissement des couches supérieures situées à 30 ou 35 cm de terre. Ces utilités font de cet outil un instrument incontournable dans le jardin potager.

Bien qu’elle ait l’apparence d’une pelle, la bêche fonctionne différemment. Cet outil permet en effet de desserrer la terre et de la faire basculer pour faciliter la plantation des légumes. Ainsi, pour une bonne utilisation, la bêche est poussée dans le sol « sur toute sa longueur ». Ensuite, il faudra incliner la poignée pour soulever et retourner les mottes de terre.

La grelinette

La grelinette suit le principe du levier en ce sens qu’elle sert à desserrer le sol sans même le faire pivoter. C’est un outil ergonomique, écologique et manuel. Il peut remplacer la bêche, la fourche-bêche et le motoculteur. Ainsi, il est idéal pour préparer le sol et pour travailler la terre du potager tout en préservant les organismes vivants.

Cet outil est équipé de deux marches avec une grande tête munie de dents pointues en acier. Très simple d’utilisation, il suffit de l’enfoncer dans la terre et de la tirer vers soi. Il joue un rôle très important du fait qu’il permet au jardinier d’effectuer son travail sans efforts physiques. De plus, la grelinette prépare rapidement le sol et permet d’enlever les herbes profondément enracinées.

La griffe

La griffe ressemble à une patte d’animal, celle du chat par exemple. C’est un outil aux dents pliées à 90°, utile pour aménager le sol avant de procéder à l’ensemencement et à la plantation. Grâce à sa tête semblable à une fourchette et à ses trois griffes incurvées, elle permet de déplacer la terre.

Elle est surtout utilisée pour casser l’écorce pouvant se former après la pluie. Aussi, ses traversées par les griffes favorisent l’aération de la terre. Ainsi, cet outil pour le jardin potager est utile pour casser les mottes de terre et affiner la surface du terrain. La griffe peut être aussi utilisée pour faciliter le désherbage entre les rangées de légumineuses.

Le plantoir

Le plantoir sert particulièrement à percer des trous peu profonds dans la terre. Du coup, son utilisation simplifie la plantation des graines. Il existe principalement deux types de plantoir : le plantoir spécifique et le plantoir simple. Répartis en plusieurs catégories, les plantoirs spécifiques sont recommandés pour cultiver en grandes quantités un légume particulier.

Pour les pommes de terre par exemple, le plantoir à pommes de terre est approprié. Ce dernier facilite la pose de ces légumineuses et permet aussi de gagner en rendement. Quant au plantoir simple, c’est un outil manuel employé pour creuser de petits trous dans des sols légers.

La serfouette

Avec une tête équipée de deux fers distincts, la serfouette est un outil polyvalent. Elle est disponible en plusieurs modèles différents, notamment avec panne ou griffe. Le modèle en panne est efficace pour sarcler, biner, creuser, et aussi pour butter des légumes.

Quant au modèle avec griffe, il est utile pour rayer le sol entourant les légumineuses. Il permet donc d’épurer les racines des herbes indésirables installées entre les rangées. De plus, se faufilant à travers les cultures, il ne nuit pas aux racines des plantes préalablement établies.

Le sécateur

Les sécateurs sont des ciseaux solides utilisés pour couper les petites branches. Munis de deux lames, ils sont indispensables pour couper les petits végétaux, les fleurs fanées ainsi que les feuilles volumineuses. Ils sont de ce fait très utiles pour préserver l’esthétique et la bonne santé des plantes. Il existe plusieurs modèles distincts de sécateurs. Ainsi, pour tailler les plus petites plantes, il existe des sécateurs longs manches.

Les gants de jardinage

Pour une protection optimale contre les blessures, les coupures et les infections, les gants de jardinage sont la meilleure solution. Ceux-ci permettent de travailler de manière sûre et avec un grand confort. Il est cependant conseillé d’utiliser des gants aux longues poignées. Cela permettra de protéger ses bras des insectes et des égratignures. Toutefois, les gants minces seront parfaits pour la plantation des semences et des plantules.

La binette

Outil à poignée courte, la binette est idéale pour moudre le terreau après avoir désherbé le terrain. En cela, elle est un outil important pour le jardin potager. Elle est utilisée en effet pour aménager le sol en le nettoyant des herbes indésirables qui l’envahissent. Elle est aussi essentielle pour desserrer et préparer le sol et pour favoriser la croissance des végétaux. De plus, cet outil empêche l’évaporation de l’eau de la terre et permet donc de diminuer la fréquence de l’arrosage.

L’arrosoir

Il en existe deux types principaux, tous indispensables : l’arrosoir à long bec et l’arrosoir à pomme. Le premier type est idéal pour l’arrosage des plantations en pot. Le second, quant à lui, est pratique pour les cultures fragiles et pour les semis. Cependant, pour un jardin d’une taille assez conséquente, un système d’arrosage complet (avec arroseurs, tuyaux et programmateurs) serait idéal.

Voilà donc quelques outils incontournables pour un jardin potager. Investir dans ces outils permet de simplifier les efforts et d’être moins exposé aux risques liés au jardinage.